Revue Sources

Depuis 40 ans, la revue Sources diffuse la pensée d’un bon nombre de personnes proches du charisme dominicain. Il fallait donc marquer le coup. Fidèle à un certain flair qui anime ses rédacteurs, elle a souhaité se projeter vers l’avenir plutôt que de scruter son histoire.

Web et papier: complémentaires

Ainsi, le 9 mai dernier, la revue Sources a invité Patrick Vallélian, rédacteur en chef d’un jeune média suisse, Sept.info, précurseur en matière de journalisme web. Et puisque l’enjeu dépasse son petit comité de rédaction, elle a souhaité inviter ses pairs et ses amis romands à cette journée de réflexion intitulée: « Web et papier quelle complémentarité? Un défi pour nos publications ».

Premier constat du conférencier: le papier est incontournable. Patrick Vallélian le clame haut et fort: sans la médiation du papier – sans un support à tenir entre ses mains – il est extrêmement difficile de donner chair au travail de la dizaine de journalistes qui composent sa rédaction. Reste que le papier ne suffit pas, selon lui. Le principal lieu de diffusion de ce média avant-gardiste reste indéniablement Internet. Le magazine mensuel n’est, de fait, qu’une sélection d’articles diffusés plus tôt sur sept.info.

Et si l’on offrait à la réflexion des premiers les plus beaux habits d’apparat du moment?

Sur le Net, les frontières figées du papier éclatent pour laisser place à un texte enrichi d’images, de vidéos, de sons ou d’infographies. Le contenu est diffusé rapidement. En quelques clics, il se déploie au-delà du public fidèle dans les arcanes des réseaux sociaux et se hisse dans les premières pages des moteurs de recherche. On scrute sa diffusion et soupèse sa pertinence en temps réel.

Dans les locaux de cath.ch, le portail catholique suisse, qui accueillait dans ses bureaux lausannois ce colloque d’un jour, l’auditoire d’une quarantaine de personnes écoute, à la fois intéressé et sceptique.

Le fond et la forme

Brossé à gros traits, le tableau pourrait se résumer ainsi: d’un côté, nous avons un entrepreneur innovant et dynamique qui, depuis plus d’une année, investit toute sa créativité dans l’habillage et la diffusion de son contenu. Sept.info est un média de référence quant à la forme. Le magazine papier est une pièce d’orfèvre et le site internet est tout simplement ce qui se fait de mieux en termes d’ergonomie et de navigation.

De l’autre côté, les périodiques l’Echo Magazine, Choisir, Itinéraires ou Sources couchent principalement sur du bon vieux papier le fruit d’une réflexion mûrie. Le travail rédactionnel est façonné par une acuité longuement développée sur le monde et les enjeux éthiques, sociaux ou spirituels qui l’animent. La réflexion est nourrie de silence, d’expérience, de questionnement et de prière.

Depuis la rencontre de ces deux univers, je ne peux me départir d’une intuition: et si la forme de l’un se liait au fond de l’autre? Et si l’acuité des uns se vêtait de l’excellence de la forme de l’autre? Et si l’on offrait à la réflexion des premiers les plus beaux habits d’apparat du moment? La pensée chrétienne a su investir toute l’innovation médiatique qui a jalonné le XXe siècle – pensons, en Suisse romande, à la radio, à la télévision, à la presse écrite, aux illustrés. Pourquoi en irait-il autrement à l’heure d’Internet et des médias sociaux? Reste que la réflexion embryonnaire et que tout reste à faire. Sources – et bien d’autres – ont du pain sur la planche pour les années à venir.


Pierre Pistoletti, journaliste et théologien, est membre du comité de rédaction de la revue Sources.

Afficher les commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant.

Article suivant