Revue Sources

Depuis près de trente ans, notre Ordre dominicain est représenté auprès des offices de Nations Unies sis à Genève, particulièrement auprès du «Conseil des Droits de l’Homme» qui a son siège dans cette ville. L’objectif de ce service est de répercuter devant les instances internationale les violations des droits humains relevées sur le terrain par des membre de la famille dominicaines. C’est dans ce but que le frère Leobardo, représentant permanent à Genève de l’Association «Dominicains pour Justice et Paix» s’est rendu en République Dominicaine. Echos de cette visite.

Notre Association, Dominicans for Justice and Peace a organisé des journées de sensibilisation en préparation de l’Examen Périodique Universel de la République Dominicaine. Les journées ont eu lieu à El Seybo et ont réuni 36 participants, parmi lesquels des frères, des sœurs et des laïcs membres de la famille dominicaine, ainsi que d’autres acteurs de la société civile.

L’objectif général de ces journées de sensibilisation était d’informer et d’éduquer les participants sur l’Examen Périodique Universel de la République Dominicaine qui aura lieu en janvier 2019. Un objectif plus particulier visait à familiariser les participants avec les «instruments» de l’ONU à Genève, de revoir les obligations contractées par le gouvernement dominicain en matière de défense et de promotion des droits humains et créer un rapport sur la situation de ces droits en République Dominicaine. Ceci fut rendu possible grâce à la collecte d’informations auprès de chaque participant et de chaque région.

Un objectif transversal d’une grande importance était d’encourager les acteurs de la société civile et la famille dominicaine à travailler ensemble et à établir des relations qui produisent de meilleurs résultats dans le domaine de la promotion et de la défense des droits humains en République Dominicaine.

Au cours de la première journée, le frère Leobardo Almazan représentant permanent de l’Association «Dominicans for Justice and Peace» à Genève et Madame Laurence Blattmer coordinatrice de programmes ont présenté les mécanismes des droits humains à l’ONU, avec un accent particulier sur l’Examen Périodique Universel auxquels sont soumis tous les Etats membres du Conseil des Droits de l’Homme. La deuxième journée fut consacrée à des travaux des groupes régionaux et à identifier quatre domaines d’intérêt particulier: à savoir le droit à la santé, le droit au logement, les droits des enfants et des adolescents ainsi que la corruption et l’impunité. Les participants ont discuté des causes de ces problèmes et ont donné des suggestions sur la façon dont ils pourraient être résolus.

Au cours de la dernière journée, les participants ont discuté de la planification stratégique en préparation de l’Examen Périodique Universel de la République Dominicaine. Une messe a conclu les délibérations avec des personnes d’origine haïtienne qui ont l’habitude de fréquenter la maison de retraite de La Higuera où avait lieu la session. Finalement, après une évaluation de ces journées, les participants ont déjeuné ensemble et sont rentrés chez eux.

Le frère Leobardo et Mme Blattmer ont encore pu contacter plusieurs familles de l’organisation «Seybanos sin techo». On leur a parlé des expulsions forcées de 60 familles par la «Central Romana», voici plus de deux ans. Cette action est restée impunie. Ils ont aussi été interviewés par «Radio Seybo» pour parler des journées de sensibilisation et des expulsions forcées et ils ont rencontré plusieurs membres du gouvernement ainsi que le représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits Humaine en République Dominicaine et participé à un panel intitulé: « Les Nations Unies écoutent nos plaintes», organisé par l’Université Autonome de Santo Domingo. Ils ont partagé à cette occasion les fruits des journées de sensibilisation et évoquer leur travail à Genève. 

Communication du frère Leobardo Almazan op

Afficher les commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant.

Article suivant