Revue Sources

Liliane Jordan, émailleuse fribourgeoise, met son art au service de la foi eucharistique. Grâce à ses dons particuliers, une porte de tabernacle n’est pas signe d’absence et de fermeture, mais rayonne de la présence lumineuse de Celui qui habite sous cette tente.

Afficher les commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant.

Article suivant