Revue Sources

OPTIC est un réseau pluridisciplinaire et international, dédié à l’étude des médias et de la culture numérique, ainsi que de leur impact sur les sociétés et modes de vies. Créé sous l’impulsion de l’Ordre des Dominicains, il est cependant indépendant dans le choix de ses sujets de recherche. Il répond à un double objectif: mener des études fondamentales dans le domaine des médias numériques en vue de partager les connaissances ainsi acquises, via des publications ou des journées de travail ouvertes au public; aider des structures associatives à réaliser leurs projets en lien avec les technologies de l’information et de la communication.

Identité

Le réseau
OPTIC est constitué de personnes avant tout motivées par l’attrait d’une recherche commune et bénévole, menée au sein d’une structure dépassant le cadre de leur activité professionnelle. Ce réseau accueille des spécialistes des domaines techniques étudiés (Internet, télévision, organisation des systèmes d’informations…) capables de cerner les tendances actuelles en matière de technologies, de modes et de comportements des usagers, voire d’anticiper de quelques mois les grands changements. Le réseau rassemble également des universitaires de différentes disciplines, chargés d’apporter un regard distancié et de relire les réalités ainsi décrites à la lumière de leurs compétences propres. OPTIC mène ce travail en lien étroit avec la délégation du Saint-Siège à l’UNESCO et de nombreuses structures associatives, afin d’être en mesure de leur fournir des informations, des conseils, voire une expertise.

Les innovations technologiques et les enjeux de la révolution numérique étant plus aisément perceptibles au niveau mondial, OPTIC est un réseau international, possédant des correspondants dans plus de vingt pays. Le séminaire organisé le 15 mars 2014 est le premier d’un cycle d’évènements similaires. Les prochaines journées d’études sont envisagées à Berkeley, Rome, et Manille.

Champs d’investigation

Innovations et comportements

Bien que le questionnement de départ ait porté exclusivement sur Internet, l’intrication progressive de ce medium avec la téléphonie (consultation des courriels surdes terminaux mobiles, voix sur IP) et la télévision (offres conjointes de télévision et d’Internet, vidéo à la demande) nécessite de plus en plus une approche étendue à l’ensemble des technologies de l’information et de la communication (TIC). En outre, de nouveaux champs d’investigation voient le jour, notamment dans le domaine de la santé, de la robotique et des conséquences politiques de l’usage des médias numériques. Loin d’être un facteur de dispersion, cet élargissement du domaine de recherche permet une meilleure prise en compte des tendances à venir. Deux facteurs sont ainsi étudiés:
– les innovations technologiques,
– les modifications des comportements humains qu’elles induisent et leurs significations.


Objectifs généraux

La spécificité de ce réseau réside dans la façon dont il place l’humain au centre de la démarche d’étude, induisant au moins deux objectifs:
– Concourir à une meilleure compréhension de l’impact des technologies numériques sur les modes de vies, afin d’accompagner les décideurs dans leurs choix stratégiques au service des populations,
– Identifier d’éventuelles difficultés, qui pourraient entraver les processus de développement économique, sociétal et humain de ces populations.

Missions et actions

Réflexion fondamentale: 
Les objectifs généraux d’OPTIC impliquent ainsi une réflexion fondamentale, actuellement menée sous la forme d’une veille technologique, juridique et comportementale.
Ces travaux débouchent notamment sur:
– La publication d’articles dans des revues spécialisées et grand public,
– Des conférences et interventions dans des colloques, ainsi que des sessions de formation,
– Des rencontres et journées de travail: destinés à partager les recherches de chacun et à faire un état de la question, ces évènements constituent une tribune pour des personnes extérieures au groupe, souhaitant exposer leurs travaux,
– Des missions de conseil portant sur des questions qui intéressent des ONG, les pouvoirs publics ou les organismes internationaux.

Missions de conseil: 
L’action d’OPTIC s’étend également à des missions pour des organismes non gouvernementaux:
– Etude de solutions de travail collaboratif à distance pour la Commission Francophone Justice et Paix.
– Réalisation de bornes interactives pour l’exposition « Dieu(x) » au Petit Palais, à Paris.
- Audit de la reprise d’un organe de presse par une ONG et de l’évolution de sa diffusion vers des moyens numériques. Cette étude inclut l’audit comptable et organisationnel de l’association assurant la publication, ainsi qu’une analyse du lectorat et de la concurrence.
– Mise en œuvre de la stratégie Internet/intranet de la FFRC.


Fr Eric Salobir

Fr Eric Salobir

Le frère Eric Salobir est promoteur pour les communications sociales auprès de la Curie Généralice de l’Ordre des Prêcheurs.

Afficher les commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant.

Article suivant